Pourquoi une Encyclopédie des sciences de l’organisation ?

« Incontournables organisations ! Elles sont partout – hôpitaux, écoles, entreprises, associations, administrations… On les croit simples, l’observation montre qu’elles sont complexes. On les veut instruments fidèles pour la réalisation de nos projets, on comprend vite qu’elles sont habitées par des dynamiques autonomes qui produisent des résultats inattendus, souvent contraires aux intentions de départ. On les pense clairement délimitées et distinctes du reste de la société : en réalité, leurs frontières s’effritent, deviennent poreuses et floues. Et on constate qu’elles tendent à se diluer dans la société dont elles font partie. » 

Dans cette encyclopédie des sciences de l’organisation, Erhard Friedberg, sociologue, professeur émérite à Sciences Po Paris, s’intéresse à l’objet qu’il a travaillé toute sa vie, à savoir « l’organisation » ou l’action collective, pour en ébaucher la généalogie.

383 Centre de cheques Postaux.jpg

Musée de la Poste

L’encyclopédie qu’il propose permet de découvrir l’histoire de la discipline, qui s’est construite et se développe à travers des recherches et des réflexions interdisciplinaires (économie, anthropologie, psychosociologie et sociologie, sciences politiques), lesquelles ont généré de nombreuses filiations, des croisements théoriques et des controverses. Mais c’est une histoire vivante dont on comprend d’autant mieux les dynamiques qu’elle est racontée (dans la plupart des cas) par ceux là même qui l’ont faite. En effet, pour élaborer son contenu, Erhard Friedberg est allé à la rencontre des personnalités fondatrices des différentes approches et leur a demandé d’expliquer comment elles étaient arrivées à s’intéresser à cet objet » et par quels points de vue ils l’avaient observé ou l’observaient. C’est ainsi qu’on peut croiser – par le biais de clips vidéo -, les perspectives de nombreux experts, européens et américains. Parmi eux, quatre prix Nobel d’économie, Douglass North, Thomas Schelling,, Herbert Simon et Oliver Williamson.

L’Encyclopédie ne s’arrête pas à l’histoire de la théorie. A travers les entretiens tout autant que dans les textes, elle offre la réflexion de nombreux auteurs sur ce qu’Erhard Friedberg appelle le « organisation », problème qui est au cœur de concepts tels que coopération, décision, leadership, management, négociation… Des mots de tous les jours en quelque sorte, autour desquels vient s’élaborer toute une réflexion pragmatique et pratique, caractéristique de la discipline « organisation », et qui fait de cette encyclopédie un objet qui intéresse le monde académique tout autant que les managers.

Dans ce blog, une ouverture sur L’Encyclopédie des sciences de l’organisation et les problématiques d’aujourd’hui – le management du changement, le leadership, la coopération, l’engagement de acteurs.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s