Retour à Jean-Daniel Reynaud, sociologue du travail

Jean-Daniel Reynaud, jeune agrégé de philosophie au sortir de la guerre, ne trouve pas dans ce qu’il appelle « une philosophie de salon », les outils nécessaires « pour comprendre le monde et son fonctionnement […] et sortir d’un certain nombre d’idées toutes faites sur la société et son devenir. » En fait, il veut « aller voir, constater les choses sur place ». Jean-Daniel Reynaud veut comprendre la société de l’intérieur, en observant au plus près la réalité sociale.

Reynaud_rolesociologue

J’ai eu le plaisir de rencontrer Jean-Daniel Reynaud lors de l’entretien qu’Erhard Friedberg a réalisé avec lui en 1999.  Un nouvel entretien a été mené en 2004. J’ai été éblouie, comme nombre de ses étudiants l’avaient été alors qu’il était professeur au CNAM, par cet esprit extrêmement précis, spécifiant avec clarté chaque mot utilisé. Jean-Daniel Reynaud a sans aucun doute été un professeur formidable.
J’ai réalisé à partir de ces deux entretiens, un film intitulé « Jean-Daniel Reynaud. Les règles de l’action collective » (2008)


C’est avec Jean Stoezel qu’il apprend « ce qu’est la recherche scientifique et découvre ce qu’est une méthode scientifique ». En 1950, il entre au CNRS et rejoint le Centre d’études sociologiques, dirigé par Georges Friedmann. Il apprend de celui-ci « une chose fondamentale, c’est qu’il fallait aller voir les choses, aller constater les choses sur place, démasquer les réalités ».

Nommé Professeur titulaire de la chaire d’histoire du travail et des relations industrielles créée par Georges Friedman en 1959, il crée en 1969 un cours de sociologie du travail et des relations industrielles qui propose « ‘trois enseignements principaux : un cours de méthode d’analyse sociologique, un autre de sociologie des organisations et un troisième consacré aux relations professionnelles. Le développement des travaux
dirigés permettra d’engager une petite équipe pédagogique et de développer des
monographies de terrain qui viendront alimenter les travaux du laboratoire. « *
Il participe à l’émergence d’une sociologie de terrain, très proche en cela de la démarche de Michel Crozier.

Ce passionné des  relations professionnelles, porte un intérêt tout particulier au « phénomène négociation » et au rôle qu’il lui attribue dans la société. Il note que le syndicat n’est pas à l’extérieur mais bien au cœur de l’entreprise et qu’il intervient de manière endogène dans la production normative des situations de travail. Mais surtout, il constate que la négociation est un « ensemble d’interactions qui se gouverne par lui-même et crée ses propres règles […] », autrement dit, que le système des relations professionnelles n’est pas englobé par le système social, mais crée le système social, et que ce système n’est pas gouverné par des normes et des valeurs extérieures, mais par les règles que ses acteurs inventent en permanence.  […]

L’approfondissement de la réflexion sur la négociation et le conflit social conduit J.-D. Reynaud à formuler progressivement sa théorie de la régulation. Esquissée en 1979, développée en 1988, elle trouve son aboutissement dans l’ouvrage Les Règles du jeu (1989, 1993, 1997). Cette théorie repose sur l’idée que créer des règles – ou les transformer – s’appuie sur une importante activité de régulation car les règles ont plusieurs sources, plusieurs origines, plusieurs auteurs : elles ne sont pas unilatérales.
(texte en italique extrait de l’Encyclopédie des sciences de l’organisation)


Il revient ici sur la définition de la régle

 


 

* »De Georges Friedmann à Jean-Daniel Reynaud : l’installation de la « sociologie
du travail » au Cnam (1959-1969) »,  Gwenaële Rot, CSO, IEP Paris

**Les règles du jeu. L’action collective et la régulation sociale. Armand Collin, 1997

Plus d’infos sur  le site http://screeningorganisation.com/

Jean-Daniel Reynaud. Les règles de l’action collective

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s