James G. March, un théoricien de l’organisation hors du commun

James G. March est mort le 27 septembre 2018, il avait 90 ans. Cet homme pragmatique et infiniment curieux,  doté d'un désir de comprendre et de demêler les problématiques de  l'organisation - et de l'existence - était aussi un hôte chaleureux et doté d'un humour sans faille. J'avais eu l'honneur et le plaisir de le rencontrer … Lire la suite de James G. March, un théoricien de l’organisation hors du commun

Les débuts de néoinstitutionnalisme : la grande enquête de Paul DiMaggio et Walter W. Powell

  Walter W.  Powell D'après l'article sur l'enquête  "The Iron cage Revisited*» : Les réflexions de Paul DiMaggio et Walter W. Powell " in Encyclopédie des sciences de l'organisation (Erhard Friedberg). Le contexte intellectuel Nous sommes au tout début des années 1980. Depuis cinq ans, la théorie des organisations voit les premiers soubresauts du mouvement qui ébranlera … Lire la suite de Les débuts de néoinstitutionnalisme : la grande enquête de Paul DiMaggio et Walter W. Powell

Petite incursion dans la prise de décision

 "Les décisions ne se conforment que rarement, et seulement très partiellement, à un modèle rationnel."*  Voilà bien  une assertion que partage Erhard Friedberg. Dans le manuel Critique du modèle du décideur rationnel dont voici quelques extraits ici, il nous propose une déconstruction soigneuse du mythe de la décision rationnelle. Extraits. La rationalité dite « objective » ou … Lire la suite de Petite incursion dans la prise de décision

Retour à Jean-Daniel Reynaud, sociologue du travail

Jean-Daniel Reynaud, jeune agrégé de philosophie au sortir de la guerre, ne trouve pas dans ce qu’il appelle « une philosophie de salon », les outils nécessaires « pour comprendre le monde et son fonctionnement […] et sortir d’un certain nombre d’idées toutes faites sur la société et son devenir. » En fait, il veut « … Lire la suite de Retour à Jean-Daniel Reynaud, sociologue du travail

Et si les organisations étaient partiellement inertes…

  Michael Hannan, fondateur avec John Freeman du mouvement "Pomulation Ecology", Stanford University, interviewé en 2009.    Le texte ci-dessous est extrait de la fiche de lecture écrite par Jeroen Kuilman pour l'Encyclopédie. Dans leur article "The Population Ecology of Organizations", Michael Hannan et John Freeman proposent pour la première fois d’utiliser des modèles écologiques dans l’étude … Lire la suite de Et si les organisations étaient partiellement inertes…

La liste des entrées de l’Encyclopédie

Plus d'infos sur  le site http://screeningorganisation.com/ Les dossiers « courant » ou « école » Début du XXe siècle L’organisation scientifique du travail Années 20 Le mouvement des relations humaines Années 30/40 Le courant participatif Le courant interactionniste L’approche décisionnelle Années 40/50 Les dysfonctions bureaucratiques La sociologie du travail Années 50/60 L’analyse socio-technique La démocratie industrielle … Lire la suite de La liste des entrées de l’Encyclopédie

Comment ont-ils commencé (1) ? Philip Selznick, Herbert A. Simon et William Foote Whyte

Comment commence-t-on une recherche ? Toutes les personnalités interviewées et présentes dans l’Encyclopédie ont commencé, à la suite d’un intérêt particulier (Mark Gran Granovetter), d’une observation qui interroge (Herbert Simon), d’un intérêt précis pour le terrain et ce qui peut y être compris des interactions humaines (Crozier). Certains avancent seuls,  mais aucun ne néglige de raconter … Lire la suite de Comment ont-ils commencé (1) ? Philip Selznick, Herbert A. Simon et William Foote Whyte

Retour sur l’individualisme méthodologique

Extrait de l'Encyclopédie (E. Friedberg)   Le principe de « l’individualisme méthodologique » définit une méthode importante dans les sciences sociales et tout particulièrement en économie et en sociologie. Selon ce principe, tout phénomène collectif s’analyse comme la résultante d’un ensemble d’actions, de croyances ou d’attitudes individuelles. Ainsi, expliquer un comportement collectif (comme par exemple … Lire la suite de Retour sur l’individualisme méthodologique

Peter Drucker : ‘Je n’aime pas le mot leader’.

Peter Drucker a pendant longtemps été surnommé le "pape du management" tant sa contribution a été importante à l'établissement d'une réflexion active sur le management. Il est intéressant de savoir qu'il est né à Vienne, en Autriche en 1910. Les activités de son père, alors ministre de l’Économie du gouvernement austro-hongrois, lui ont permis de … Lire la suite de Peter Drucker : ‘Je n’aime pas le mot leader’.

Les archives de la théorie des organisations : les personnalités interviewées

Chris ARGYRIS, (américain), psychosociologue, théoricien de l’apprentissage organisationnel, de la recherche-action et de l’intervention. Peter BLAU (austro-américain), sociologue, théoricien de la bureaucratie et un des fondateurs de la théorie de la contingence structurelle Nils BRUNSSON, (suédois), sociologue, théoricien en vue du courant néo-institutionnaliste, a développé sa réflexion sur l’organisation irrationnelle et sur l’hypocrisie organisationnelle. Ronald BURT, … Lire la suite de Les archives de la théorie des organisations : les personnalités interviewées