Retour à Jean-Daniel Reynaud, sociologue du travail

Jean-Daniel Reynaud, jeune agrégé de philosophie au sortir de la guerre, ne trouve pas dans ce qu’il appelle « une philosophie de salon », les outils nécessaires « pour comprendre le monde et son fonctionnement […] et sortir d’un certain nombre d’idées toutes faites sur la société et son devenir. » En fait, il veut « … Lire la suite de Retour à Jean-Daniel Reynaud, sociologue du travail

La liste des entrées de l’Encyclopédie

Plus d'infos sur  le site http://screeningorganisation.com/ Les dossiers « courant » ou « école » Début du XXe siècle L’organisation scientifique du travail Années 20 Le mouvement des relations humaines Années 30/40 Le courant participatif Le courant interactionniste L’approche décisionnelle Années 40/50 Les dysfonctions bureaucratiques La sociologie du travail Années 50/60 L’analyse socio-technique La démocratie industrielle … Lire la suite de La liste des entrées de l’Encyclopédie

Comment ont-ils commencé (1) ? Philip Selznick, Herbert A. Simon et William Foote Whyte

Comment commence-t-on une recherche ? Toutes les personnalités interviewées et présentes dans l’Encyclopédie ont commencé, à la suite d’un intérêt particulier (Mark Gran Granovetter), d’une observation qui interroge (Herbert Simon), d’un intérêt précis pour le terrain et ce qui peut y être compris des interactions humaines (Crozier). Certains avancent seuls,  mais aucun ne néglige de raconter … Lire la suite de Comment ont-ils commencé (1) ? Philip Selznick, Herbert A. Simon et William Foote Whyte

Retour sur l’individualisme méthodologique

Extrait de l'Encyclopédie (E. Friedberg)   Le principe de « l’individualisme méthodologique » définit une méthode importante dans les sciences sociales et tout particulièrement en économie et en sociologie. Selon ce principe, tout phénomène collectif s’analyse comme la résultante d’un ensemble d’actions, de croyances ou d’attitudes individuelles. Ainsi, expliquer un comportement collectif (comme par exemple … Lire la suite de Retour sur l’individualisme méthodologique

Peter Drucker : ‘Je n’aime pas le mot leader’.

Peter Drucker a pendant longtemps été surnommé le "pape du management" tant sa contribution a été importante à l'établissement d'une réflexion active sur le management. Il est intéressant de savoir qu'il est né à Vienne, en Autriche en 1910. Les activités de son père, alors ministre de l’Économie du gouvernement austro-hongrois, lui ont permis de … Lire la suite de Peter Drucker : ‘Je n’aime pas le mot leader’.